Après vingt années à prendre une pilule contraceptive, cela faisait un petit moment que je souhaitais arrêter les hormones, à la fois parce que je pense qu’avaler des hormones n’est pas anodin et a des conséquences sur la santé et que (même si de nombreux médecins le nient) j’avais constaté lors d’un arrêt pilule, une vraie différence sur ma libido. Et puis, j’en avais marre de devoir « penser » à prendre ma pilule, filer parfois en catastrophe à la pharmacie pour renouveler mon ordonnance et compter mes petits cachets régulièrement de peur d’en avoir oublié un…

Lire la suite de l’article