Préparer son congé maternité – Félicitations ! Vous venez d’apprendre que vous serez bientôt maman. Cette bonne nouvelle suppose néanmoins que vous preniez des dispositions particulières afin d’accueillir votre enfant dans les meilleures conditions. Dans ce cadre, il vous faut mener des démarches sur votre lieu de travail afin de bénéficier d’un congé de maternité. Voici notre guide en 5 étapes pour vous accompagner dans cette tâche.

S’informer sur ses droits

Le congé de maternité est régi par de nombreux textes notamment le Code du travail et la convention collective. Ainsi, avant même de trouver une place en crèche, vous devez prendre connaissance des différentes dispositions en faveur des futures mamans. Les représentants du personnel de votre entreprise peuvent aussi vous donner plus de précisions à ce sujet. Vous connaîtrez ainsi vos droits et veillerez à leur application. Dès lors, vous devez informer votre supérieur hiérarchique ou le responsable des ressources humaines de votre état. Aucun délai ne vous est imposé pour le faire. Toutefois, plus tôt vous l’annoncerez, mieux vous vous préparerez pour vos congés.

Par ailleurs, même si vous pouvez le faire verbalement, il est conseillé de procéder par écrit. En effet, pour bénéficier de votre protection juridique, vous devez adresser au responsable une lettre recommandée avec accusé de réception.

Planifier son congé et la date de départ

Après que votre médecin vous ait informé de la date probable de l’accouchement, vous devez affiner votre plan de départ en congé de maternité. Pour ce faire, déterminez la date appropriée pour votre départ en congé. Par exemple, si vous êtes à votre première grossesse, la date de votre congé débutera 6 semaines avant la date probable de délivrance. La date de retour sera 10 semaines après l’accouchement. Il est aussi conseillé d’associer votre partenaire à ce plan.

A lire aussi : comment gérer son retour au bureau après un congé maternité ?

Ce dernier vous apportera son soutien, mais pourra également mener toutes les démarches requises pour trouver une place en crèche au nouveau-né.

Ensuite, vous devez réfléchir à votre nouvelle organisation du travail, les tâches que vous allez accomplir, les activités mener ou non. Vous devez aussi penser aux éventuels impacts sur vos relations professionnelles avec vos collègues. Aussi, il serait intéressant d’établir une liste des tâches que vous accomplissez à votre poste, afin de préparer votre remplaçant.

Préparer son congé maternité en toute sérénité

Discuter avec son patron

C’est maintenant l’heure de partager les informations préalablement recueillies avec vos responsables. Ils doivent être informés sur de la date présumée d’accouchement afin d’établir votre planning de congés. Dès lors, les éventuelles formalités à remplir avant votre départ seront accomplies. Ensuite, vous conviendrez ensemble de vos nouvelles charges de travail et de votre emploi du temps. Vous pourrez bénéficier des prestations destinées aux femmes enceintes en entreprise.

A lire aussi : Créer un blog bébé privé pour partager les photos de naissance

En effet, les femmes enceintes bénéficient d’une autorisation d’absence pour les examens médicaux et d’un allègement de la charge de travail. Après cela, discutez de votre remplacement, en faisant le point sur les paramètres du recrutement et du passage de témoin. Il faut préciser que votre remplaçant sera présent seulement pour une durée déterminée.

Gérer la transition

Désormais, vous avez un emploi du temps particulier et des tâches bien définies. C’est l’occasion d’informer vos collègues de votre prochain départ en congé de maternité et des implications sur votre travail. Durant cette phase de transition, focalisez votre attention sur les projets en cours que vous devez finaliser. N’entamez pas de nouvelles missions que vous ne pourrez pas conduire à terme avant votre départ. Faites le point de la documentation et des dossiers que vous devez transmettre à votre remplaçant. Rapports, comptes rendus, factures, etc. doivent être rangés et rendus facile d’accès. De même, faites le point dans votre ordinateur éventuellement.

Par ailleurs, cette période de transition doit aussi servir à préparer l’arrivée de votre bébé. Pour cela, commencez les démarches pour avoir une place en crèche ou une garderie pour votre enfant.

Former sa/son remplaçant(e)

Maintenant que votre remplaçant est présent, vous devez lui transmettre vos charges. Commencez par une séance de travail avec votre supérieur hiérarchique ou le responsable des ressources humaines. Ensuite, remettez-lui tout ce dont il aura besoin et fournissez-lui les informations nécessaires afin qu’il vous remplace valablement en votre absence.

Une fois ces détails accomplis, vous pouvez aller sereinement en congé et passer les dernières semaines pour accueillir votre enfant et préparer au mieux l’arrivée de votre bébé à l’aide d’articles utiles et conseils en tout genre pour les futures mamans !

 

Enceinte expat ? Créez votre blog bébé 100% privé

 

Autre recherches sur “Préparer son congé maternité”

  • accueillir un bébé à la maison
  • démarches grossesses au travail
  • préparer son accouchement
  • préparation arrivée de bébé
  • annoncer une grossesse à son travail
  • textes de loi pour annoncer une grossesse
  • délai congés maternité
  • conseils pour accoucher
  • la préparation de sa grossesse emploi
  • comment gérer sa grossesse avec son employeur